L' Antre de JeanOctave

L' Antre de JeanOctave

Des Nus et des Morts

Livres lusPosted by JeanOctave 12 May, 2009 17:34

Je relis ce roman de Norman Mailer, écrivain américain, né à Long Branch, New Jersey le 31 janvier 1923 et décédé à New York City le 10 novembre 2007.Le titre original est The Naked and the Death. Il l'a écrit en 1948. Ce fut son premier succès. Il y montre l'horreur, la futilité et la vanité de la guerre.

Quelques mots sur l'auteur : Permettez-moi de reproduire cette courte biographie de evene.fr."Dès son premier succès, obtenu à l'âge de vingt-cinq ans en 1948 pour un roman pacifiste intitulé 'Des Nus et des Morts', Norman Mailer devient l'un des écrivains les plus controversés de l'après-guerre. Il séjourne dans les années 1950 à Hollywood : romancier, essayiste, publiciste ou scénariste, il participe à la création de journaux subversifs et écrit, entre autres, dans le New Yorker et dans le Sunday Time. Figure de l'engagement littéraire et de la critique de l'Amérique contemporaine (il a écrit 'Pourquoi sommes-nous en guerre ?' en 2003), Norman Mailera publié 'Portrait de Picasso en jeune homme' en 2004. L'année suivante, il publie un livre avecle cadet de ses neuf enfants, 'The Big Empty' (' Le Grand Vide'), un dialogue intergénérationnel sur la politique, la religion, le sport, la culture et les femmes. Son dernier roman, 'Un château en forêt', revient sur la jeunesse d'Hitler. Il donne dans ce roman une interprétation à mi-chemin entre la psychanalyse et la métaphysique. Biographe hors pair, il est aussi considéré comme l'un des symboles de l'opposition. Norman Mailer est sans conteste l'enfant terrible des lettres américaines et un des plus grands noms que ce pays est connu. (evene.fr)"

L'histoire en bref : un peloton de soldats américains débarque sur une île du Pacifique. Elle est défendue par les Japonais. C'est l'invasion, la longue bataille, la souffrance et la mort qui guette à chaque pas.

André Maurois, dans sa préface du premier roman traduit en français dit en 1950 : "Voici un livre dur, déplaisant, parfois irritant, mais inoubliable. Un livre imparfait, mais un grand livre. Les critiques américains pensent que ce roman de Norman Mailer est le meilleur qui ait été écrit sur la seconde grande guerre mondiale..."

Ma lecture : comme Maurois, je dis que c'est un grand roman. Il n'y a aucune complaisance dans ce récit et ses descriptions. Les personnages sont inoubliables : le général Cummings, le lieutenant Hearn, le sergent chef Croft, le sergent Wilson ou Martinez, le soldat Goldstein pour ne citer que ceux qui restent gravés dans ma mémoire. La première fois que je l'ai lu, j'étais encore étudiant, il y a plus de 40 ans. Je ne l'ai pas oublié. Je l'ai retrouvé en bibliothèque et c'est avec délectation que je le redécouvre.

Ma note : 9/10

  • Comments(0)

Fill in only if you are not real





The following XHTML tags are allowed: <b>, <br/>, <em>, <i>, <strong>, <u>. CSS styles and Javascript are not permitted.